top of page
Sable blanc et pierre

Ouvre ta conscience...

La légende de Janus: le Dieu Janvier aux deux visages nous annonce l'an nouveau

Janus était le dieu des portes au panthéon Romain qui était représenté avec deux visages car chaque porte ouvre sur les deux possibilités qui justifient le choix Présent. C'est le dieu Janvier aux deux visages, l'un qui regarde vers le passé et l'autre qui regarde vers le futur. Janus est le Dieu que l'on célèbre à minuit au nouvel an, celui de la transition du passé vers le futur, des débuts et des fins, du miroir de nos vies, des transitions. Le rebis alchimique de la pierre philosophale d'Hermes Trismegiste?



Le symbolisme du dieu aux deux visages


Un visage jeune, sans barbe et aux cheveux blonds, regardant vers le passé et l'autre visage vieux, ridé, avec une longue barbe blanche, regardant vers le futur.


Ovide dit que Janus a un double visage parce qu'il exerce son pouvoir sur le ciel, sur la mer comme sur la terre; il est aussi ancien que le monde; tout s'ouvre ou se ferme à sa volonté. Lui seul gouverne la vaste étendue de l'univers. Il préside aux portes du ciel, et les garde de concert avec les Heures. Il observe en même temps l'orient et l'occident.


On le représente tenant d'une main gauche une clef, pour marquer qu'il est le gardien des portes (Januae) et qu'il préside aux chemins.

Dans la main droite il tient une verge.



Ses statues marquent souvent de la main droite le nombre de trois cents, et de la gauche celui de soixante-cinq, pour exprimer la mesure de l'année.


En tarologie symbolique Janus est représenté dans l'arcane majeur N°7

Le Chariot représente un soldat guerrier sur son char portant des épaulettes de chaque côté qui représente les deux visages du dieu Janus.


Ce sera donc le guerrier lui-même à représenter le troisième et vrai visage de Janus. Dans cet arcane du chariot, on voit deux chevaux qui s'oriente un vers la droite le futur et l'autre vers la gauche le passé.


La symbolique de l'arcane représente un conflit de choix, mais son message conseille de s'arrêter, de respirer, et de prendre conscience de ce qui nous entoure, de réfléchir, d'être dans le présent ici maintenant pour ensuite reprendre mieux sa route en ayant conscience des possibles obstacles car si on ne s'arrête pas, on fonce dans el décor, le guerrier sur son char à un cheval qui va à gauche, un autre qui va à droite, il a un voile devant les yeux qui l'empêche de voir correctement son environnement.


Les lettres S et M, Spiritua (esprit) et Materia (matière) figurent sur l’écusson de ce véhicule. Le rebis alchimique de la pierre philosophale d'Hermes Trismegiste.




Numérologie Tarologique et alchimique du temps


La représentation de Janus nous annonce les 365 jours de l'année qui représente le temps qui passe et ont une vibration numérologique.


300 main droite = 3 + 0 + 0 = 3 L'Impératrice (Trois fois)


65 main gauche = 6 + 5 = 11 La Force


11 + 3 = 14 La Tempérance


J A N U S

1 1 5 3 1 = 11 La Force

Calcul établit en fonction des valeurs officielles du tableau numérologique


J A N V I E R

1 1 5 4 9 5 9 = 34 = 3 + 4 = 7 Le Chariot (est le dieu Janvier)


H E R M E S T R I S M E G I S T E (Le trois fois très grand)

8 5 9 4 5 1 2 9 9 1 4 5 7 9 1 2 5 = 86

8 + 6 = 14 La Tempérance



Etrangement les vibrations numérologiques du temps qui passe et celles du trois fois très grand Hermes Trismegiste sont égales.


Le mythe de Janus le Dieu des passages


En Mythologie Romaine, Janus et Saturne (Chronos) sont deux Dieux du temps qui passe, c'est lui qui accueil Saturne, chassé de Grèce par son fils Jupiter parce qu'il ne pouvait plus gouverner le ciel.


En plus de son hospitalité, Janus proposa à Saturne de s’associer tous les deux sur le trône. Par reconnaissance, le dieu détrôné le doua d'une rare prudence qui rendait le passé et l'avenir toujours présents à ses yeux, ce qu'on a exprimé en le représentant avec deux visages tournés en sens contraires.


Janus et Saturne s’entendaient merveilleusement bien, il n’y avait jamais de querelles. Tandis que Janus régnait sur le Janicule, Saturne régnait sur Saturnia, un village situé sur les hauteurs du Capitole.


On attribue au règne de Janus les caractéristiques habituelles de l'âge d'or: honnêteté parfaite des hommes, abondance, paix profonde, etc.


Son règne fut tellement pacifique qu'on le considéra comme le dieu de la paix et passa pour le dieu des dieux, le Janus Pater.


Ovide a raconté que Janus s'appelait Chaos à l'époque où l'air, le feu, l'eau et la terre ne formaient qu'une masse.


Quand les éléments se séparèrent, Chaos prit sa forme de Janus; ses deux visages représentent la confusion de son premier état.


L'arc de triomphe, la porte du Janicule


Au-delà de la porte du Janicule on avait élevé, en dehors des murs de Rome, douze autels à Janus, par rapport aux douze mois de l'année.


On appelait Janua le passage voûté à double façade qui est devenu l'arc de triomphe. Un arc de ce genre, sans doute avec la vieille statue du dieu, se trouvait à l'extrémité Nord-Est du forum romain; le passage n'en était fermé qu'au temps où une paix absolue.


C'est Numa Pompulus, le deuxième roi de Rome, qui aurait élevé à Janus le premier temple qui devait être ouvert pendant la guerre et fermé pendant la paix.


Le symbolisme de Janus est depuis toujours rapporté au temps, il y a lieu de faire une remarque très importante: entre le passé qui n’est plus et l’avenir qui n’est pas encore, le véritable visage de Janus, celui qui regarde le présent, n’est, dit-on, ni l’un ni l’autre de ceux que l’on peut voir.




« Le passé est derrière, apprends de lui, le futur est devant, prépares-toi pour lui, le présent est maintenant, souris-lui!"

Le nouvel an, la porte qui ouvre l’année


En 46 av. JC. Jules César décida que le 1er janvier serait le Jour de l’An.

C'est la naissance du calendrier Julien (calendrier solaire).


Le premier janvier qui ouvrait le nouvel an était consacré à Janus, lequel donna son nom au mois de Januarius ou janvier.


Avant cela, l'année primitive romaine commençait avec le mois de mars, elle comprenait 355 jours.


Cette journée était considérée comme la scène des douze prochains mois, et il était courant que les amis et les voisins célèbrent un bon début d’année en échangeant de bons vœux et des cadeaux symboliques:

des figues sèches, des dattes et du miel blanc, à quoi s'ajoutaient des petites pièces de monnaie augurant la prospérité de l'année future.

Ils décoraient la maison de feuilles de laurier et dansaient.


Aujourd'hui le 1er. Janvier est encore le premier jour de l'an, mais il à été reconnu, en honneur de Janus, comme la journée mondiale de la Paix.



Échange avec la communauté:
Que penses-tu de cet article?

Partage ton expérience dans les commentaires!

 

Pour suivre mon blog www.calistabellini.com en vous inscrivant à ma newsletter, restez informé et recevez mes articles directement dans votre boîte mail!


Suis-moi sur Instagram - Facebook


Envoi moi un message : Info@calistabellini.com


Rejoint mon nouveau groupe sur facebook: SPIRITUALISE TOI!



Comments


Découvre les évènements à venir
bottom of page