top of page
Sable blanc et pierre

Ouvre ta conscience...

Sabbat SAMHAIN!

Le plus connus de tous les Sabbat Païens, cette fête sacrée représente le nouvel an des sorcières puisqu'elle marque la fin d'une année et le début d'une autre. A savoir que les Celtes divisaient l'année en 2 saisons, une qui représente la lumière et une qui représente l'obscurité. Ce jour signe la fin de l'été, la mort du Dieu Solaire et le retour au monde souterrain de la Déesse qui se régénère au creux de la matrice terre pour sa gestation hivernale. Comme l’enseigne la légende de Déméter et de Perséphone, la Déesse se confine au monde souterrain pour l'hiver, symbolisant l'infertilité et la gestation de la Terre jusqu'au printemps et son renouveau...



Le thème de ce Sabbat est d'honorer donc la mort, le cycle qu'elle engendre et son éternel mystère, l'autre rive. Les païens saluent et respectent tous ceux qui ont disparu du monde vivant au monde immatériel, un culte dédié également aux ancêtres.


L’association entre Samhain et la Mort reflète le Cycle de la Nature.

La Fête coïncide avec la fin des moissons.


Le gel matinal stoppe la croissance des plantes et la végétation “meurt” doucement en attendant le Printemps prochain.


Il plane donc sur la Nature et sur le Monde comme une ombre, comme un parfum de Mort…


C’est pour cela que l’on considère Samhain comme la période de l’année où la frontière entre le monde des morts et celui des vivants est la plus fine, la plus poreuse et que le contact avec l’Invisible est facilité.


Pour celles et ceux qui ont perdu un être cher dans l’année, célébrer Samhain permet de tourner une page émotionnelle et d’avancer dans le processus de deuil.


Samhain est un temps pour réfléchir, pour revenir sur l’année qui vient de s’écouler, pour accepter un phénomène de la vie qui échappe à notre contrôle, la mort, mais aussi pour porter une forme d'espoir car le cycle continu.


C’était à cette époque que l’on abattait des bêtes afin de se procurer de la nourriture pour la saison endormie de l’hiver. Le Dieu, qui était identifié aux animaux, succombait ainsi pour assurer la continuité de l’existence. Aujourd’hui, les rites sacrificiels ne sont plus pratiqués, bien sûr mais la tradition de se préparer à passer l'hiver perdure.


Les Celtes croyaient donc que Samhain était la nuit de la grande chasse.


Les Dieux passaient " la porte des mondes " courir les champs à la recherche de nourriture, ce qui n'avait pas été récolté était dérobé par de belliqueux gobelins. Ils n'étaient pas visibles à tous, mais ceux qui ne pouvaient voir " ressentaient " un frisson ou un coup de vent glacial.

Il est dit que le Dieux Cernunnos et la reine des Fées commandaient cette grande chasse à travers le ciel de la nuit.

La tradition celte plaçait une portion généreuse du repas du soir sur l'autel familiale en respect pour les Dieux et les Esprits qui les suivaient.


Ceci leur assurait une bénédiction pour la saison rude à venir.


A l'arrivée du christianisme, la mort fut considérée comme un événement macabre et les peuples commencèrent à avoir peur des esprits, des fantômes et de la mort elle-même.


Des superstitions se développèrent et l'on vit apparaître dans les chaumières des lanternes hideuses, sculptées dans des navets surtout, pour faire peur aux morts en cette journée et les éloigner.


Cette tradition se traduit aujourd'hui par les citrouilles que l'on sculpte pour Halloween folklorique, Shamain est une fête plus profonde et sprirituelle.

Ce sabbat, bien que solennel, est un rituel de célébration car nous savons que tout ce qui meurt revient à la vie, que rien ne se perd et rien ne se créé, tout se transforme.


C'est donc une Manifestation d'espoir et de joie et de recueillement respectueux pour ceux (les disparus) qui nous accompagnent toujours.


Un respect pour ces mondes invisibles qui partagent notre espace.



Comment célébrer Sahmain?


- Faire une marche en forêt pour méditer, pour observer et contempler les couleurs automnales, se remplir des sons, odeurs et de l’énergie des Arbres, de la Nature et de la Saison.


En pleine conscience, cette marche nous permet de réaliser que nous sommes partie intégrante du Cycle de Vie, que la Mort et la Renaissance sont partie intégrantes de la Nature.


Feuilles et pierres peuvent être ramassées puis utilisées par les plus créatifs d’entre nous pour décorer la maison.


- Créer un autel pour nos défunts

Quelques photographies, un bijou, un vêtement… Nous possédons tous des souvenirs de nos Disparus – amis, membres de la famille ou animaux de compagnie.


Pour leur rendre hommage lors de Samhain, un coin de buffet ou de table suffit à disposer ces objets pour créer un Autel à la mémoire de celles et ceux que nous avons aimés.


- Célébrer le rituel du feu de joie

Un Sabbat sans feu de joie, c’est inimaginable !


Pour ce Rituel, allumer un grand feu de joie à l’extérieur est idéal.

Une cheminée, un petit chaudron ou même un barbecue feront parfaitement l’affaire.




Ecrire sur un morceau de papier une mauvaise habitude dont vous voulez vous débarrasser.


Jeter l’inscription dans les flammes de Samhain tout en imaginant vous libérer de cette habitude et de ses conséquences néfastes.


Imaginer cette nouvelle personne – vous – choisissant de vivre de manière plus saine et plus en accord avec qui vous êtes profondément.


Faire le tour des flammes dans le sens des aiguilles d’une montre et visualiser les bénéfices de ces changements.


Pour faire rentrer l’Elément Feu dans un plus petit espace, vous pouvez aussi utiliser plus simplement une bougie


Samhain nous rappelle que chaque être est mortel.


La Mort emporte non seulement nos êtres chers mais aussi tout ce qu’ils savent du Monde, de nous et de notre Histoire.


Cette période est donc propice au contact avec les membres de la famille éloignés par la distance ou par la vie, avec les amis que nous n’avons pas vu depuis longtemps…


Une rencontre permet d’évoquer ensemble de vieux souvenirs, de rire avec nostalgie et d’honorer ensemble la mémoire de ceux que nous avons côtoyés et aimés.



Échange avec la communauté:
Célèbres tu le Shamain?

Partage ton expérience dans les commentaires!
 

Pour suivre mon blog www.calistabellini.com en vous inscrivant à ma newsletter, restez informé et recevez mes articles directement dans votre boîte mail!


Suis-moi sur Instagram - Facebook


Envoi moi un message : Info@calistabellini.com


Rejoint mon nouveau groupe sur facebook: SPIRITUALISE TOI!





Comments


Découvre les évènements à venir
bottom of page