top of page
Sable blanc et pierre

Ouvre ta conscience...

06/07/1935: que nous révèle la date de naissance du 14éme Dalaï Lama?

Sur un plan spirituel, les Dalaï-Lamas sont considérés par les bouddhistes tibétains comme des émanations du bodhisattva de la compassion.

Les bodhisattvas choisissent, suivant la voie du Mahayana, de renaître pour le bien de tous les êtres. En tant que chef spirituel de la communauté bouddhiste tibétaine, le dalaï-lama représente toutes les écoles.

Tenzin Gyatso est le 14ème Dalaï Lama considéré comme le plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain, il a reçu le prix Nobel de la paix pour avoir constamment œuvré à la résolution du conflit sino-tibétain par la non-violence. Sa destinée et son oeuvre étaient-elles écrites dans sa date de naissance?



Au tibet, un lama est un être qui détient des qualités extraordinaires, un maître qui peut enseigner le Dharma, la loi cosmique universelle, la vérité sur le fondement de la réalité.


Tenzin Gyatso, l'actuel Dalaï Lama est né le 06 juillet 1935, c'était un samedi gouverné par saturne, la lune était croissante en vierge.


Saturne confère un certain goût de l’effort et beaucoup de patience.

Le natif du samedi maîtrise ses émotions, est posé et calme.


La Lune en vierge amène une notion d'humilité, de générosité, d’aide et de service dans son esprit.


Analyse numérologique de sa date de naissance:


06 / 07 / 1935

0+6+0+7+1+9+3+5= 31

3+1=4


Le chiffre 4


Il symbolise le carré parfait, la force et la stabilité, les 4 éléments réunis, les 4 saisons, le tétramorphe,... Le 4 évoque l’organisation, l’équilibre et la perfection. Il invite l’individu à mieux se connaître et à trouver sa place dans le monde.


Il comporte en lui les 4 points cardinaux et les éléments cosmiques, les 4 vertus principales,...


Le chiffre 4 est le chiffre magique de toutes les civilisations d'Amérique centrale qui représente la réalisation.


Le chiffre 4 nous dit: votre destinée passe par l'effort soutenu, les travaux de longue haleine et les réalisations concrètes.


Dans la croyance bouddhiste, le chiffre 4 représente le nombre des nobles vérités, les 4 stades de la libération.



Les quatre nobles vérités sont, dans le bouddhisme, un enseignement fondamental issu du premier sermon, appelé la mise en mouvement de la roue du dharma, qu'a donné Bouddha Gautama à Sârnâth après son éveil.


Ces quatre vérités sont la synthèse la plus brève des enseignements intégraux du bouddhisme puisque toutes les doctrines du Tipitaka y sont comprises:


Elles sont qualifiées de nobles (ārya) car elles prétendent exprimer l'ensemble de la vérité universelle, et doivent mener à la libération complète et définitive des individus.


La première noble vérité: Dukkha / Souffrance


La première noble vérité est que l'existence est imbue de souffrances:

la naissance, la vieillesse, la maladie, la mort, être uni à ce que l'on n'aime pas, être séparé de ce que l'on aime- et, finalement, les cinq agrégats (skandhas) d'attachement à savoir: la matière, la sensation, la perception, les formations mentales et la conscience sont des souffrances insatisfaisantes puisque ce qu'elles désignent va bien au-delà de la douleur physique.


"Demander à la vie ce qu'elle ne peut nous donner"

Le message du Bouddha est fondamentalement optimiste puisqu’il dit que l’on peut se libérer de cette insatisfaction ou souffrance.


La souffrance revêt trois aspects:


- la souffrance physique et mentale

- la souffrance causée par le changement

- la souffrance causée par le conditionnement


Elle imprègne tous les niveaux d'existence, des plus inférieurs aux plus élevés, y compris ce que l'on tient habituellement pour des états agréables :


«Ce que l'homme ordinaire appelle bonheur, l'être éveillé l'appelle dukkha»

La deuxième noble vérité:

Samudaya / Origine de la souffrance


La deuxième noble vérité décrit l'origine ou l'apparition du dukkha.

Les souffrances existent parce qu'il y a des causes qui entraînent leur apparition. Donc il est tout à fait logique de connaître quelles sont ces causes.


Cette vérité est définie comme suit dans de nombreux passages des textes originaux :


«C'est cette "soif" qui produit la re-existence et le re-devenir, qui est liée à une avidité passionnée et qui trouve sans cesse une nouvelle jouissance tantôt ici, tantôt là, à savoir la soif des plaisirs des sens, la soif de l'existence et du devenir ainsi que la soif de la non-existence.»


En raison de la production conditionnée, l'apparition de la soif dépend de la sensation, laquelle dépend elle-même du contact.


Ainsi, la soif n'est pas la cause première de dukkha, mais elle constitue la cause la plus palpable et la plus immédiate.


La soif désigne l'attachement aux substances et aux impressions qui peuvent produire la re-existence et le re-devenir.


«Le monde manque et il désire avidement; il est esclave de la soif.»

C'est la soif et l'ignorance qui engendrent les trois racines du mal:

- la convoitise,

- la haine,

- l'erreur.


Tout acte (de la parole, du corps, ou de l'esprit), bon ou mauvais produit un fruit positif ou négatif pour son auteur: le Karma.


La troisième noble vérité:

Nirodha / Cessation de la souffrance


La troisième noble vérité concerne la cessation ou l' extinction des souffrances. Ces souffrances sont réelles et elles ne cessent de nous tourmenter, nous sommes obligés de nous interroger sur les origines de ces souffrances.


Une fois que les origines sont connues, on agit sur les causes pour les éradiquer, jusqu'à atteindre la libération finale, le nirvāṇa.


Selon le degré de cessation atteint, on obtient un des quatre stades de libération.


Le bodhisattva, (comme l'est le Dalaï Lama) en revanche, retarde le plus possible la libération afin d'aider les êtres à se libérer.


La quatrième noble vérité:

Magga/ Chemin menant à l'extinction de la souffrance


La quatrième noble vérité est celle du chemin menant à la cessation des souffrances.


Ce chemin est le noble sentier octuple:

vision correcte, pensée correcte, parole correcte, action correcte, profession correcte, effort correct, attention correcte et contemplation correcte.


Par la pratique simultanée des huit composantes du chemin et sans en omettre aucune, les bouddhistes pratiquants atteignent progressivement le le nirvāna, le but du chemin.


Le chiffre 4 détient donc les bases fondamentales du concept bouddhiste, les 4 vérités portant à l'illumination finale, c’est le chiffre qui nous permet d’approcher la plénitude de la réalité.


"Un engendre Deux, Deux engendre Trois, et Trois engendre toute chose.”

Le 4 est donc le chiffre du monde manifesté, déployé dans toute sa perfection. Il est la décomposition aboutie du Principe à travers la matière, l’espace et le temps. Le 4 renvoie aux quatre branches de la roue de la vie, qui tourne sur elle-même sans jamais s’arrêter.


C'est TETRA à l'origine de la tétraktys de Pythagore, le nombre fondamental, image de la perfection du monde, du cosmos, autrement dit, les 4 piliers de l’univers, sa matrice.


Analyse de correspondance numérologique du nom:



T E N Z I N G Y A T S O

2 5 5 8 9 5 7 7 1 2 1 6 = 2+5+5+8+9+5+7+7+1+2+1+6 = 58

5+8= 13

1+3=4


De nouveau le chiffre 4 confirme que le 14ème Dalaï Lama détient dans son référentiel de naissance les fondements universels de la création, les 4 vérités menant au Nirvana, le but du chemin.


La lignée des Dalaï-Lamas est la plus importante lignée de réincarnation (tulkou) postulée dans le bouddhisme tibétain et dans l'histoire du Tibet.


Du fait qu'ils incarnent le bodhisattva de la compassion, les Tibétains vénèrent les dalaï-lamas comme des dieux chargés de la représentation et de la protection du Tibet et du peuple tibétain.


Un guide spirituel, un Bodhisattva vivant, une émanation d’Avalokiteśvara déjà annoncée dans son numéro de chemin de vie, le chiffre 4 résultant de sa date de naissance.


 

La carte du ciel de sa Sainteté le 14ème Dalaï Lama


  • Soleil et ascendant en Cancer et en maison 1

  • La Lune et maître de l'ascendant en Vierge et en maison 3

  • Mercure en Gémeaux et en maison 12

  • Vénus en Lion et en maison 3

  • Mars en Balance et en maison 4

Je laisse aux astrologues le soin d'analyser ce thème astral, mais le peu de connaissance que j'aie en astrologie confirme un chemin spirituel prononcé.


Échange avec la communauté:
As-tu déjà analyser ta date de naissance?

Partage ton expérience dans les commentaires!
 

Pour suivre mon blog www.calistabellini.com en vous inscrivant à ma newsletter, restez informé et recevez mes articles directement dans votre boîte mail!


Suis-moi sur Instagram - Facebook


Envoi moi un message : Info@calistabellini.com


Rejoint mon nouveau groupe sur facebook: SPIRITUALISE TOI!


#datedenaissance #calistabellini #référentieldenaissance #dalailama



Comments


Découvre les évènements à venir
bottom of page